Le Bouillon blanc est une plante commune que l’on trouve fréquemment dans les prés ou les talus pierreux ou herbeux. Rustique et peu exigeante en entretien, elle préfère les sols pauvres en calcaire et tolère les températures jusqu’à -20 °C.

C’est une plante assez spectaculaire, avec sa hampe florale de très grande taille, munie de grandes fleurs jaunes au parfum de miel. Cette plante bisannuelle possède à la base des feuilles en rosette, très duveteuses. La tige elle même arbore des feuilles de grande taille assez molles et blanchâtres.

Du fait de ses propriétés apaisantes, le Bouillon Blanc est utilisé depuis des décennies pour soigner les toux sèches ou grasses, et calmer les maux de gorge notamment.

 

Utilisations courantes

  • Renforce les défenses naturelles de l’organisme, soutient le système immunitaire
  • Adoucissant des muqueuses ORL
  • Apaise les irritations de la gorge, du pharynx et des cordes vocales
  • Apaisant des voies respiratoires, soulage en cas de toux
  • Facilite la respiration, a des propriétés expectorantes en activant les cellules des muqueuses bronchiques
  • Facilite la digestion, améliore le confort gastro-intestinal
  • Soutien la sphère urinaire et l’activité des reins
  • Limite l’inflammation en cas d’otite (suivi médical obligatoire)

Précisions règlementaires sur les allégations

Ces allégations sont référencées dans la liste des allégations visées à l’article 28.5 et 28.6 du règlement 1924/2006, et sont conformes aux dispositions générales dudit règlement (CE).

 

Contre indications

Le bouillon blanc n’est pas recommandé chez la femme enceinte et allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans, en l’absence de données cliniques.

 

Formes galéniques disponibles

En extraits secs (comprimés, gélules), extraits fluides, en infusions ou dans des macérations de plantes.

 

Principes actifs du bouillon blanc

Des mucilages, des iridoïdes, des flavonoïdes, des lignanes hétérosidiques, acide glycyrrhizine

 

Durée des cures

Les cures peuvent durer 1 semaine à plusieurs mois, en faisant des pauses thérapeutiques de préférence tous les deux mois.

 

Partie employée

Fleurs (les graines sont toxiques). Il faut bien filtrer les fleurs car la présence de petits poils sur la plante peut irriter la gorge.

 

Complémentarités

Avec le bouillon blanc, vous pouvez utiliser :

  • Le Kudzu ou l’avoine, avec de l’acérola riche en vitamine C, en cas d’addiction au tabac
  • L’eucalyptus, les bourgeons de pin ou de sapin, ou le plantain pour les affections des voies respiratoires
  • L’angélique en cas d’irritations des voies ORL et respiratoires
  • Le marrube blanc ou le galéopsis qui ont un effet mucolytique
  • L’extrait de bourgeons de noisetier en cas de faiblesse pulmonaire.

Une histoire du bouillon blanc

Le bouillon blanc est une plante aux nombreuses utilisations traditionnelles, notamment dans la fabrication d’alcool alsacien et en médecine.

Son nom vient du latin “barbascum“, décrivant son aspect hirsute. Utilisée depuis l’Antiquité, elle était prescrite par Hippocrate et vantée par Dioscoride pour ses vertus sur les voies pulmonaires. Pline l’Ancien le décrivait comme une plante médicinale, bien que liée aux sorcières dans les croyances populaires.

Les fleurs jaunes étaient utilisées pour teindre les cheveux, et les tiges servaient de torches au Moyen Âge. A cette période, ses racines étaient bouillies avec du vin rouge pour traiter les diarrhées, et bouillies avec de l’eau pour traiter la toux.

Le bouillon blanc est devenu un composant de la célèbre “tisane des quatre fleurs”, réputée pour soulager la toux.

Aujourd’hui, cette plante est très réputée pour les voies respiratoires, comme expectorant, y compris pour les fumeurs. C’est aussi une plante dont les fleurs servent à faire un alcool blanc digestif, populaire en Alsace. On peut aussi confectionner des sirops respiratoires efficaces avec les fleurs du bouillon blanc.

 

Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter la fiche botanique de cette plante.

Julie Bonneau, www.nutrition-naturopathie.fr

 

Lien vers l'article publié sur le site acerola-fr.com

Le bouillon blanc – verbascum thapsus

Logo

‘’Les conseils donnés par le conseiller en naturopathie et nutrition ne peuvent en aucun cas se substituer à un traitement ou suivi médical en cours. Aucun traitement médical ne peut être suspendu sans la consultation et la décision du médecin qui seul est habilité à faire un diagnostic. En effet, si votre médecin vous a prescrit des médicaments ou des soins, lui seul est habilité à modifier son ordonnance.’’

©Droits d'auteur. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez consulter les détails dans la politique de confidentialité et accepter le service pour voir les traductions.